portrait_RW_2 copie.jpg

Rémy Wenger

BIOGRAPHIE

Né en 1957 à La Chaux-de-Fonds, je suis marié, père de deux enfants et six fois grand-père. Après avoir vécu longtemps dans le Jura neuchâtelois, j’ai migré avec ma compagne dans le Chablais vaudois il y a de cela trois ans.


Après avoir littéralement subit l’école, pour laquelle je n’étais à l’évidence pas calibré, j’ai suivi une formation dans le domaine des arts graphiques. J’ai ensuite assez rapidement cessé cette activité pour me diriger du côté de l’archéologie en me spécialisant dans les dessins scientifiques. Simultanément, j’ai collaboré durant plusieurs années à la revue ANIMAN, réalisant sa mise en pages et différents travaux d’illustrations (cartes, schémas,…).


Pratiquant la spéléologie avec passion, j’ai œuvré activement à la création de l’Institut suisse de spéléologie et de karstologie (ISSKA) ce qui m’a conduit à délaisser l’archéologie pour m’engager professionnellement dans la vie de cet institut.


A côté de ce travail pour l’ISSKA, j’ai repris mes activités dans le domaine du graphisme en réalisant la mise en pages de nombreux livres et revues et en écrivant moi-même plusieurs livres.


Je suis donc un représentant « modèle » de l’autodidacte qui peine à suivre la ligne que la société aurait voulu m’imposer. Curieux de nature, volontaire, passionné, j’ai la chance d’avoir conservé le goût de la découverte en dehors des sentiers battus.

 
 

Démarche artistique

Passionné très tôt par la spéléologie, j’ai eu envie de rapporter des images de ce monde si particulier que sont les grottes. Au fil des expéditions, ce loisir s’est progressivement transformé en passion. Une passion qui m’a conduit à parcourir le monde entier (ou presque) pour y admirer les paysages souterrains et en ramener des clichés.


Ces images de cavernes ont servi de matière première à de nombreux reportages publiés dans des magazines suisses et étrangers. J’ai aussi publié trois livres sur ce sujet.


A un moment donné, mon intérêt pour les grottes s’est un peu estompé et c’est vers les cryptes des églises et vers les églises elles-mêmes que je me suis tourné. A priori, le lien entre grottes et églises n’est pas évident à identifier. Pourtant, dans mon approche, il existe bel et bien. Grottes et églises (surtout celles datant du Moyen-Age) recèlent quantités de mystères et de beautés harmonieuses qui attirent mon regard et me questionnent.


Une autre passion m’a captée et me capte encore : celle des cercles de culture (ou crop circles). Là aussi, le mystère est présent et la beauté aussi. Le travail photographique que j’ai réalisé sur ce phénomène a aussi conduit à la publication d’un livre, tout comme celui sur l’architecture sacrée.

 

Publications

Dans les cavernes du Monde

Ed. Mondo (1991)

Co-auteur : Jean-Claude Lalou

 Baumes et gouffres neuchâtelois

Ed. Attinger (1997)

Co-auteur : Roman Hapka

 Cavernes,  face cachée de la Terre

Ed. Nathan - Paris (2006)

 Höhlen, Welt ohne Licht

Ed. BLV - Munich (2007)

 Ephémères, mystérieux cercles de culture

Ed. Chaman (2011)

 Aires de lumière

Ed. de la Tour Lanterne - Lausanne (2013)

 Sanctuaires de France et de Suisse, voyage au cœur du sacré

Ed. Favre - Lausanne (2018)

 Aux sources de la Suisse

Ed. Haupt - Berne (2021)

Ephémères, mystérieux cercles de culture
Ephémères, mystérieux cercles de culture

Ed. Chaman, 2011

press to zoom
Sanctuaires de France et de Suisse, voyage au cœur du sacré
Sanctuaires de France et de Suisse, voyage au cœur du sacré

Ed. Favre, Lausanne, 2018

press to zoom
Cavernes
Cavernes

Ed. Nathan- Paris 2006

press to zoom
Ephémères, mystérieux cercles de culture
Ephémères, mystérieux cercles de culture

Ed. Chaman, 2011

press to zoom
 

Expositions

Ephémères – crop circles
Flon, Lausanne, 2011
Aires de lumière
Cathédrale de Lausanne, 2013
Aires de lumière
Collégiale de St-Ursanne, 2015
Aires de lumière
Abbaye de Silvacane (F), 2016
Aires de lumière
Abbaye de Silvacane (F), 2016
Crop-circles & architecture sacrée
Maison suisse, Santiago du Chili, 2017

 

INFORMATIONS COPYRIGHT

Symbole Ré-Visionnaire:  Je laisse mes œuvres libres de droit afin qu’elles puissent être partagées entre personnes qui souhaiteraient les reproduire dans l’esprit du Collectif, dans la mesure où ils m’indiquent bien comme auteur. 
Symbole Copyright:  Je suis détenteur du copyright de mes propres œuvres : mon travail ne peut pas être reproduit, hormis par le Collectif d’Art Ré-Visionnaire, dans les conditions telles qu’indiquées ci-dessus au point 1. Sauf accord écrit de ma part.

 

CONTACT

Rémy Wenger

1856 Corbeyrier

079 428 72 15